top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurFondation Planeta

Plantation d'un million d'arbres au Kenya

Dernière mise à jour : 14 nov. 2023

Avec le changement climatique qui s'accélère et ses effets qui se font de plus en plus ressentir partout dans le monde, il devient vraiment urgent d'agir ! Les spécialistes du climat nous disent que nous avons au maximum une dizaine d'années pour diminuer drastiquement nos émissions de gazes à effet de serre avant qu'il ne soit trop tard et que le dérèglement ne devienne inarrêtable... Alors, que pouvons-nous faire ??


Premièrement, nous devons bien sûr diminuer de manière très importante notre utilisation des énergies fossiles (pétrole, charbon et gaz) et les remplacer par des énergies renouvelables (solaire, éolien, etc.). Deuxièmement, il faut extraire de l'atmosphère le plus possible de carbone que nous avons déjà émis sous forme de gaz carbonique. Et quel est le moyen le plus efficace pour faire cela que nous connaissons à ce jour ? C'est de planter des arbres ! Pourquoi ? Parce qu'en poussant, les arbres absorbent le carbone dans l'air et le transformer en bois. Et tout cela gratuitement !


Un planton d'arbre de chez EMAUA

En outre, les arbres produisent l'oxygène dont nous avons besoin pour respirer, des nuages et donc la pluie pour nos cultures, des fruits pour nous nourrir et de l'ombre pour nous abriter du soleil. N'est-ce pas merveilleux ?! Et nous ne parlons même pas du bois dont nous avons besoin pour construire nos maisons, faire du feu, etc.


Un employé s'occupe des plantons chez EMAUA au Kenya

C'est pour cela que la Fondation Planeta est très heureuse de vous présenter l'association EMAUA qui est basée en Suisse et qui oeuvre au Kenya. Depuis 2017, elle a déjà distribué gratuitement plus de 500'000 arbrisseaux de 60 espèces différentes à des privés (principalement des agriculteurs à faibles revenus) et à des institutions qui les ont ensuite plantés sur leurs terres. Son objectif est d'en distribuer 500'000 de plus en 2024 et d'atteindre le million d'arbres d'ici 2025! C'est ambitieux, mais selon eux (et selon nous aussi) c'est tout à fait faisable. Et il n'y a plus de temps à perdre dans notre lutte contre le changement climatique. C'est maintenant, ou jamais! Plein succès donc à EMAUA et ils ont tout notre soutien!!


Il est à noter également que sous les tropiques les arbres poussent jusqu’à 6 fois plus vite que dans les zones tempérées, d’où l’importance du projet d’EMAUA qui plante ses arbres dans des zones extrêmement favorables à leur croissance. Voyez ci-dessous combien des arbres plantés en janvier 2020 sur une parcelle d'EMAUA ont poussé vite en seulement 3 ans:



Dans la vidéo ci-dessous EMAUA explique ses objectifs pour 2023 :



Et une autre vidéo sur comment ils préparent les pots avec la terre et les arbrisseaux :

Et une dernière avec Julien Kauer, le fondateur d'EMAUA qui explique à la population locale au Kenya l'importance des arbres indigènes (en swahili) :


Nous espérons sincèrement que ce projet vous parle et que vous allez pouvoir nous aider à soutenir l'association EMAUA afin qu'elle atteigne ses objectifs en 2024. Nous vous remercions d'avance et du fond du coeur pour votre générosité. Vive les arbres et vive la Nature !


Toute l'équipe d'EMAUA au Kenya vous salue et vous remercie pour votre attention!

Pour soutenir un de nos projets par une donation, vous avez deux possibilités pour nous la faire parvenir: 1. Par virement bancaire sur notre compte: Banque Raiffeisen, 1255 Veyrier, Suisse IBAN: CH02 8018 7000 0254 9478 2 SWIFT/BIC: RAIFCH22187 Titulaire: Fondation Planeta, 1208 Genève, Suisse 2. Par PayPal sur notre compte: fondationplaneta@protonmail.com Et n'oubliez pas de nous préciser quel projet vous soutenez en particulier, s'il vous plaît. Mille mercis de la part de la nature et des animaux pour votre précieux soutien! N. B. Il est à noter que la fondation Planeta est une organisation à but non lucratif et reconnue d'utilité publique, ce qui veut dire que vos donations sont déductibles de vos impôts.

79 vues0 commentaire

Commentaires


bottom of page